PRÉSENTATION

Richard Genevois designer en permaculture et écologie
Richard Genevois, designer en Permaculture et Écologie, maître-composteur

Né à Paris en 1982 j’ai grandi en pleine forêt, dans une maison je vous rassure, au cœur du Parc naturel régional du Vexin. Ce cadre m’a transmis l’amour de la nature et de la vie sauvage, mais aussi très tôt de la préservation de l’environnement.
Par la suite mes études de communication m’ont amené à Paris, ville dont je suis tombé amoureux mais au cœur de laquelle certains dysfonctionnements me sont vite apparus, tel l’alimentation, la pollution et une urbanisation inadaptée.
Poussé par une volonté de m’engager et d’agir je me suis impliqué professionnellement puis bénévolement au sein d’ONG. Mon obsession fût alors la recherche, l’application et la démocratisation de solutions en réponse à la crise environnementale et sociale que nous traversons et qui ne cessent de grandir.

Le compost c'est la vie

Souhaitant passer un nouveau cap, j’ai suivi une formation de maître-composteur (reconnue par l’ADEME) auprès de l’école du compost, d’Eisenia et OrgaNeo à Nanterre. Cette formation a été une révélation car enfin on m’expliquait le monde merveilleux des sols, leur richesse et la nécessité de les préserver. D’où l’intérêt de composter pour enrichir les sols maltraités depuis trop longtemps, tout en réduisant notre production de déchets et en évitant que les déchets organiques aillent brûler dans un incinérateur.
A côté des projets en cours, je continue à tester différentes techniques dans différentes conditions afin de pouvoir répondre à tous les besoins quel que soit le contexte et le volume.

Compostage en tas de taille de jardin
Dessin d'un design en permaculture

Prendre soin de l'Homme, de la Nature et redistribuer les surplus (les 3 éthiques de la Permaculture)

L’autre révélation a été ma formation au PDC de design en Permaculture avec PermacultureDesign et notamment Benjamin Broustey à la Bussière Galant. En recherche de solutions concrètes, j’ai découvert une méthodologie de travail et une approche systémique qui permet de s’adapter à chaque contexte, que ce soit en ville ou à la campagne, à des échelles diverses et dans des conditions climatiques très diverses. Il n’y a pas de limite, sauf celle de notre imagination.
La méthodologie BOLRADIM qui m’a été enseignée se compose de la manière suivante (Buts, Observation, facteurs Limitants, Analyse, Design, Installation, Maintenance). Elle permet d’assurer la réussite des projets entrepris et si besoin en est, permet de réévaluer et améliorer le système mis en place. Les douze principes, dont deux particulièrement important,  “Un élément remplit plusieurs fonctions” et “Une fonction est remplie par plusieurs éléments”, permettent à ces systèmes d’être résilients, productifs et moins consommateurs en énergie (naturelle et humaine).

La création d'Oihan Design

Devenir entrepreneur est une étape fascinante mais aussi complexe et risquée. Elle m’est surtout apparue comme une solution pour mettre en application ma vision et mes connaissances, collaborer avec d’autres acteurs et multiplier les projets.
Ainsi j’ai d’abord été accompagné par la couveuse BGE Parif à Paris puis ai rejoint la coopérative Medinscop basée à Marseille, j’y suis entrepreneur salarié au sein de la filière Bâtiment et de la filière Conseil-Formation.
Pourquoi Oihan Design ? Mon choix s’est porté sur Oihan car ce mot signifie forêt/bois au Pays Basque dont je suis en partie originaire mais aussi parce qu’il s’agit du 2e prénom de mon fils, ce qui représente pour moi un symbole et une source de motivation supplémentaire. La forêt est une très forte source d’inspiration en permaculture puisqu’il s’agit d’un milieu résilient, productif et autonome, qu’il y existe de multiples interactions entre les éléments qui la composent et parce que son design défit tous les prérequis que nous avons eu ces dernières décennies, voire siècles.
Design parce que le travail de cette entreprise consiste en grande partie à repenser l’habitat humain, à rechercher, trouver des solutions, quitte à en créer, puis à les appliquer. On peut considérer le design en Permaculture comme de l’ingénierie écologique, pratique qui a de nombreux avantages comparée à l’ingénierie civile.

Logo Oihan Design Permaculture et écologie
Potager avec un paillage et des oyas

L'activité d'Oihan Design

Pensée comme un bureau d’étude, cette entreprise a pour motivation principale de concevoir des lieux productifs (alimentation & énergie), résilients (notamment face au changement climatique) et autonomes que ce soit en milieu urbain ou rural. Le milieu péri-urbain, situé entre les grandes métropoles et l’espace rural est très intéressant car il sert de lien entre les deux et disposent encore d’espaces verts et naturels qu’il faut défendre et revitaliser. L‘agriculture urbaine et l’aménagement urbain sont au cœur du projet afin d’améliorer l’autonomie des villes (Paris n’a que 3 jours d’autonomie alimentaire) et leur résistance aux évènements climatiques.
L’activité se répartit de la manière suivante : Conseil et Design, fabrication de mobiliers destinés à la culture (plutôt urbaine) et le compostage.
Au sein de ces trois pôles il est possible d’effectuer des formations, des ateliers.
La réalisation des projets peut être accompagnée sur la partie Conseil et Design. Le mobilier fabriqué, notamment les bacs, peuvent être installés et mis en service avec plantation. L’installation des sites de compostage (avec accompagnement pédagogique) est recommandée.
Quelle que soit la formule que vous choisissez, l’objectif est de vous faire monter en compétence et gagner en autonomie.

Où ?

Vivant la majeure partie du temps à Saint-Cyr-sur-mer dans le Var et l’autre partie sur Paris, la région Sud et Ile-de-France sont les secteurs géographiques dans lesquels j’exerce principalement. Mais je suis ouvert à des projets dans d’autres régions, voire pays.

Concernant les créations de la Fabrique, je ne travaille pour le moment que sur la région Sud, l’atelier étant à Saint-Cyr-sur-mer.